Résultats du test : prof pragmatique

Tu es... prof pragmatique !

Devise : « Ne pas demander aux apprenant.e.s davantage que ce qu’ils (elles) peuvent (ou veulent) faire. »

Pour toi, il est important d’être pragmatique : tu t’adaptes donc à ce que tu penses pouvoir attendre de tes apprenant.e.s en restant réaliste. Sans doute par peur d’être déçu.e, tu préfères baisser ton niveau d’exigence : inutile de développer un programme trop ambitieux pour constater ensuite qu’on ne pourra pas le suivre. Mieux vaut donc rester sceptique et faire ce qui est faisable.

Tu cherches donc le moyen de proposer des choses intéressantes pour le plus grand nombre d’apprenant.e.s sans en attendre trop de leur engagement et de leur motivation. Tu ne donnes pas beaucoup de devoirs et tu t’orientes par rapport à l’apprenant.e moyen.

Tes explications sont concises, agrémentées différents documents. Tu vas vers la simplification en insistant sur ce qui est important afin de ne perdre personne en cours de route et tu indiques clairement les critères d’évaluation. Dans ton cours, il est important de prendre des notes et de poser des questions.

 

 

Ce que tu pourrais encore améliorer :

Ceux(celles) de tes apprenant.e.s qui cherchent un lien pratique à leur apprentissage t’apprécient particulièrement. Pourtant, en simplifiant à l’extrême, tu cours le risque de proposer une représentation un peu caricaturale et de ne pas pousser assez tes apprenant.e.s. Certain.e.s apprécieraient d’aller davantage dans les subtilités de langue et de recevoir davantage d’informations un peu moins pratiques mais néanmoins fascinantes.

Inspiré de l’ouvrage d’Andreas Gruschka, Didaktik.