Partager l'article
  •  
  •  
  •  
  •  

S’exercer au discours indirect en créant des rumeurs (47/100)

 

s'exercer au discours indirect en créant des rumeurs

 

Aujourd’hui, j’aimerais vous proposer un petit jeu pour permettre à vos apprenants de s’entraîner à formuler des phrases au discours indirect au passé, avec la concordance des temps. Il demande un peu de créativité de leur part, mais si ceux-ci se montrent à la hauteur, alors je vous garantis des éclats de rire. Personnellement, j’aime bien introduire ce jeu par la chanson de Carla Bruni : « Quelqu’un m’a dit » avec une transition toute trouvée vers les rumeurs concernant Cécilia, Nicolas, les enfants de …, etc.

 

Donner des exemples de rumeurs

Commencez par donner des exemples de rumeurs ayant circulé ou circulant en France. Personnellement, j’ai trouvé beaucoup d’exemples concernant les hommes et les femmes politiques, ce qui me permet ainsi de les faire découvrir à mes étudiants. Mais je serais tout à fait preneuse de rumeurs concernant des stars… Choisissez donc celles qui vous inspirent, des relations extra-conjugales avec ou sans enfants cachés, aux accidents et détournements d’argent. Avérées ou pas, donnez des exemples croustillants.

 

Organiser la classe

Ensuite, c’est le jeu qui commence. Pour qu’il fonctionne bien, il faut un nombre pair d’étudiants. De plus, il faut qu’ils puissent constituer une chaîne ininterrompue. L’exemple parfait, c’est le cercle. S’ils sont disposés en U, alors les deux personnes à l’extrémité du U devront s’arranger pour se lever de temps à autre… Même chose s’Ils sont en rangs, les personnes au début et à la fin doivent se déplacer une fois sur deux pour se rencontrer.

 

Fabriquer une nouvelle rumeur

Demandez alors à vos apprenants de former des groupes de deux et d’imaginer une nouvelle rumeur. Elle peut concerner les personnalités de leur pays, et éventuellement déjà circuler, s’ils n’ont pas d’imagination. Mais incitez-les à inventer des histoires les plus farfelues possibles. Une fois leur rumeur concoctée, ils doivent s’entraîner (toujours à deux) à la divulguer au discours indirect. Proposez-leur des verbes introducteurs décalés, comme par exemple :

  • Mon poissonnier m’a raconté que …
  • Une source haut placée a révélé que …
  • Une personne souhaitant garder l’anonymat m’a confié que …
  • Mon petit doigt m’a dit que …
  • Une personne de l’entourage de X a dévoilé que …
  • Ma voisine de palier m’a raconté que …
  • Ma concierge m’a dit que …

Je leur demande d’essayer au moins deux ou trois possibilités, et je vérifie que la concordance est correcte.

 

Divulguer les nouvelles rumeurs

Une fois les rumeurs prêtes, les partenaires se retournent vers la personne qui se trouve de l’autre côté, et l’échange des rumeurs commence. Une fois les rumeurs échangées, les apprenants se retourne vers leur ancien partenaire et lui confient ce qu’ils ont appris de nouveau… Et ainsi de suite. Laissez les rumeurs voyager un petit peu avant d’arrêter le jeu.

 

Vérifier des rumeurs

A ce moment-là, je demande aux apprenants de remettre la rumeur qu’ils viennent d’entendre sous forme d’affirmation directe et de la partager avec la classe. On vérifie si les rumeurs se sont modifiées au cours des échanges… Et on rit aussi !

 

Voilà, j’espère que cet exercice vous plaira et que vos apprenants l’apprécieront. Racontez-moi comment l’exercice s’est passé dans les commentaires !

  • 2
    Partages

Leave a Comment

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.