Partager l'article
  •  
  •  
  •  
  •  

Les enchères grammaticales (100/100)

 

corriger les erreurs d'expression écrite

 

Voici une petite astuce pour travailler sur les erreurs que vos apprenants commettent souvent à l’écrit de manière ludique.

 

Préparation

 

Créez une liste d’une quinzaine de phrases contenant :

  • des phrases reprenant les erreurs les plus fréquentes de vos apprenants
  • des phrases correctes (sans erreur grammaticale).

A droite des phrases, placez deux colonnes intitulées « Quelle enchère ? » et « adjugé à ».

 

Introduction

 

Demandez à vos apprenants s’ils ont déjà assisté à une vente aux enchères. Éventuellement, demandez-leur plus de détails et introduisez alors le vocabulaire : les enchères, faire une offre, le commissaire-priseur, le marteau, « adjugé ! », etc.

 

Première étape : préparation des enchères grammaticales

 

Demandez aux apprenants de former des groupes de deux. Chaque groupe reçoit la liste de la vente aux enchères avec la remarque que certaines phrases sont justes et d’autres contiennent des erreurs. Ils doivent chercher à acquérir le plus de phrases correctes possible pour un montant total le plus bas possible. Pour cela, ils ont un maximum de 740.000 points (euros) à disposition. Ils doivent maintenant indiquer dans la colonne « Quelle enchère ? » le montant qu’ils sont prêts à payer pour acquérir la phrase. Pendant cette opération, ils n’ont le droit de s’aider d’aucun document. Expliquez que vous n’accepterez aucune offre en dessous des 3700 points (euros).

 

Deuxième étape : vente aux enchères grammaticales

 

Commencez la vente aux enchères !

Lisez la première phrase en mettant le ton, qu’elle soit correcte ou non. Demandez aux apprenants de faire des offres.

Gardez le rythme, parlez vite, cherchez à rendre l’atmosphère d’une vraie vente aux enchères. Soyez prêt(e) à recevoir d’autres offres jusqu’au dernier moment quand vous annoncez les montants…

Lorsqu’une phrase a été adjugée, veillez à ce que les apprenants notent le nom du groupe auquel elle a été vendue. Dites alors si la phrase est correcte ou incorrecte sans donner plus d’explications (elles seront données à la fin de l’exercice).

Prenez ensuite une phrase au hasard sur la feuille (pas la deuxième), cela augmente la tension.

Le groupe qui a le plus de phrases correctes pour le plus petit montant a gagné.

 

Troisième étape : explications

 

Expliquez ensuite pourquoi les phrases incorrectes le sont, ou plutôt, demandez aux apprenants de le faire.

 

Remarque : si vous faites l’exercice plusieurs fois, vous pouvez confier le rôle du commissaire-priseur à un élève.

 

L’idée originale vient de Maury Smith, A practical guide to values clarification.

J’espère qu’elle vous a plu. A vos marteaux !

 

Comment se sont passées vos enchères ? Racontez-le dans les commentaires !

 

 

  • 2
    Partages

3 Thoughts to “Les enchères grammaticales (100/100)”

  1. Bravo Marianne ! Défi réussi, c’est super ! Bonne continuation…
    Jérôme, du Français illustré

  2. Doumar

    Génial comme astuce.,mais il faudrait tout adapter selon le niveau en question et selon les besoins.Bref,des idées originales.

Leave a Comment

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.