Partager l'article
  •  
  •  
  •  
  •  

Débattre en jaune ! Les gilets jaunes en FLE

 

Refaire le débat de Balance ton Post en classe de FLE

 

Avez-vous suivi le mouvement des gilets jaunes et leurs revendications en France ? Voici une idée pour aborder ces questions en cours, alliant ainsi compétences linguistiques et connaissances de la société française : pourquoi ne pas refaire le débat de « Balance ton Post » en classe de FLE ? Il s’agit d’un projet envisageable à partir d’un niveau B1 en version un peu simplifiée, jusqu’en C2. Il permet donc non seulement d’entrainer la compréhension écrite, orale (recherches préparatoires) et l’expression orale (lors du remake du débat), mais également d’aborder ce que certains appellent la « civilisation », les thèmes de la société française actuelle.

 

Comment procéder ?

Plusieurs variantes sont possibles, selon le temps que vous avez à disposition. S’il est limité et que vous n’avez que deux ou trois séances pour l’organiser, demandez à vos apprenants de faire leurs recherches à la maison. Si vous disposez de plus de temps, vous pourrez vous pencher tous ensemble sur les sujets retenus par vos apprenants.

 

Présentation du projet

Préparez des documents présentant le mouvement des gilets jaunes en France (articles, émissions de radio, de télévision etc.). Vous pouvez par exemple utiliser cette émission de RFI : https://savoirs.rfi.fr/fr/apprendre-enseigner/societe/en-france-les-gilets-jaunes-se-mobilisent/1

Ensuite, expliquez la réaction du président avec sa proposition de débat national, et le but de l’émission « Balance ton post » : faire remonter des propositions. Montrez-leur un extrait du débat !

 

Répartition des rôles

Il vous faudra :

  • e apprenant.e pour jouer le rôle de l’animateur (Cyril Hanouna) ;
  • e autre pour interpréter celui de la ministre (Marlene Schiappa) ;
  • éventuellement, un.e député.e (non indispensable) : si un de vos apprenants s’intéresse au travail parlementaire, proposez-lui de jouer un.e député.e (Nadia Hai). Il devra choisir une commission de travail et se renseigner sur le sujet de la commission.

Ensuite, vous pouvez laisser les autres apprenants choisir leur rôle : quelle est leur profession ?

  • Souhaitent-ils être chroniqueurs.ses (attention, il s’agit d’un rôle demandant une certaine culture générale, et auquel vous pouvez également renoncer pour le débat) ?
  • ou gilets jaunes ? Préfèrent-ils des professions comme agriculteur.rice, infirmier.ère, policier.ère, avocat.e, entrepreneur.se, retraité.e ? Tout est envisageable. Plusieurs personnes peuvent également choisir la même profession : elles auront certainement une perspective personnelle différente.

 

Recherches préalables

Une fois les rôles attribués, il va falloir donner du contenu. Chaque apprenant doit faire des recherches sur le rôle le concernant. Prenons l’exemple des agriculteurs. Il s’agira de découvrir à quoi ressemble la vie des agriculteurs en France, les problèmes auxquels ils sont confrontés, leurs revendications au sein du mouvement des gilets jaunes (car la hausse du SMIC ne les touche pas).

Si vous disposez de temps, vous pouvez vous pencher sur chacune des professions choisies par vos apprenants tour à tour, en préparant à chaque fois une séance avec des documents à étudier ensemble. Sinon, vous pouvez aussi leur demander de noter les arguments déjà présentés lors du débat, d’approfondir et de reformuler : https://www.youtube.com/watch?v=XtZXjjQXA0c

 

Le grand débat

A une date fixée, vous allez rejouer le grand débat. Laissez faire les étudiants. Éventuellement, rappelez-leur qu’ils doivent faire des propositions concrètes. C’est la ministre, comme lors du débat, qui gère leur affichage au tableau. S’ils sont d’accord, vous pouvez filmer le débat pour reparler ensemble de la prestation de chacun.e.

 

J’espère que cet exercice vous plaira et vous amusera. Bon débat !

  • 1
    Partage

Leave a Comment

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.