Améliorer l’expression orale avec l’objectif débat : comment le préparer ?


expression orale /
Ces partages m'aident beaucoup. Merci !

Organiser un débat dans sa classe de FLE, c’est une excellente idée pour améliorer l’expression orale de tes apprenant·es. Cependant, pour être réellement efficace, cet exercice demande un peu de préparation. On ne va pas proposer un sujet que l’on juge assez polémique pour susciter le débat et simplement dire : « c’est parti ! ». Non, pour que le débat porte ses fruits et permette une réelle amélioration de la compétence orale de tes apprenant·es, le travail de préparation en amont ne doit surtout pas être négligé.

Je vais te parler ici précisément de ce travail de préparation en amont. Il te permettra de proposer à ta classe non seulement un débat, mais un véritable exercice didactique pensé pour les aider à s’améliorer. Tu le comprends, il ne s’agit pas d’organiser un débat pour simplement « meubler » le temps de cours, ni même pour tout bonnement donner aux apprenant·es l’occasion de parler. Cela, ils et elles peuvent le faire à la terrasse d’un café, avec des ami·es. Ce n’est pas un véritable cours de français. Cela ne les fera jamais autant progresser qu’un exercice ciblé avec des objectifs précis.

Car, pour atteindre ses objectifs, il faut commencer par les définir !

Je t’encourage donc à définir au préalable des objectifs linguistiques pour ton débat, afin de les travailler avec tes apprenant·es. Dans cet article, je vais t’expliquer comment faire.

Voyons un peu plus en détail comment procéder.

Définir les objectifs linguistiques

D’abord, demande-toi quel est ton objectif : s’agit-il de rendre tes participant·es capables de présenter leur opinion ? D’exprimer leur accord ou leur désaccord avec une opinion proposée ? Ou d’aller plus loin et de construire une argumentation à l’aide de relations logiques (comme la cause, la conséquence, le but, etc.) ? Peut-être que tu souhaites leur apprendre à interagir à la française, en se coupant la parole comme dans un débat très animé et en se défendant si quelqu’un tente de les couper ?

En fonction du niveau de tes apprenant·es, tu vas pouvoir être plus ou moins exigeant·e dans le degré de complexité avec lequel les opinions doivent être présentées et défendues.

Pour rendre tes apprenant·es conscient·es des objectifs de l’exercice, tu peux observer un débat télévisé en classe (disponible par exemple sur YouTube) et souligner les points qui te semblent importants dans la manière de présenter son opinion, de la défendre, d’argumenter, d’interagir. Tu vas choisir ce que tu soulignes en fonction de tes objectifs.

Fournir des faits et du vocabulaire sur la thématique choisie

Pour bien débattre, il faut avoir des faits sur lesquels appuyer son raisonnement et son argumentation. Il va donc falloir faire des recherches sur le sujet prévu pour le débat, afin de bien le préparer. Pour cela, tu peux utiliser plusieurs types de documents :

  • des articles de journaux ;
  • des émissions de radio/télé, par exemple des reportages ;
  • des infographies ;
  • etc.

Cette phase préparatoire vise à donner aux apprenant·es de la matière pour pouvoir argumenter plus tard. Cela leur permet aussi d’enrichir leur culture générale et de pratiquer la compréhension, orale ou écrite : ainsi, tu fais d’une pierre deux coups. C’est également utile pour enrichir leur vocabulaire. A toi de sélectionner tes sources en fonction du sujet et de tes objectifs.

a. Relever les faits

Si tu as travaillé sur plusieurs documents, où même sur un seul document détaillé, il va falloir faire un bilan après les exercices de compréhension (constitués de questions de compréhension d’abord générales puis plus détaillées, d’exercices sur le vocabulaire avec la recherche de définitions et de synonymes). Demande à tes apprenant·es de résumer les faits présentés par le document qui vont leur être utiles pour le débat.

Les personnes qui ont lu cet article ont lu également :  Améliorer l'expression orale : organiser un concours d'éloquence dans sa classe de FLE

b. Relever les moyens linguistiques utilisés pour exposer des faits

Dans un deuxième temps, travaille avec eux les outils linguistiques utilisés dans ces documents pour présenter les faits. Quelles sont les formules utilisées ? On ne parle plus du vocabulaire thématique sur le sujet du débat, mais des moyens de présenter des faits de manière générale…

Attire l’attention de tes apprenant·es sur ceux-ci, et demande-leur d’en dresser la liste. Ensuite, fais un exercice les obligeant à réutiliser ces expressions dans de nouvelles phrases.

Donner les outils linguistiques pour atteindre l’objectif fixé

Pour débattre, il faut être capable d’exprimer une opinion. Afin de fournir des exemples à tes apprenant·es, tu peux trouver dans les journaux des articles « pour ou contre » dans lesquels deux personnalités (voire plus) exposent leur avis sur une question. La dernière page du magazine Écoute (https://shop.spotlight-verlag.de/ecoute/abo/sprachmagazin/) propose également des exemples avec des personnes lambda exprimant leur avis sur une question générale. Tu pourras également utiliser une des nombreuses émissions de débat radio ou télé…

Tu peux faire le choix de leur proposer à nouveau des documents sur la thématique choisie, ou sur une autre thématique. Si tes apprenant·es sont encore peu avancé·es, cela peut être pertinent de leur proposer des documents sur la même thématique, ce qui leur permettra de reprendre des phrases complètes extraites des documents. Si tu as choisi une autre thématique pour travailler l’expression de l’opinion, tes apprenant·es seront obligé·es de reformuler leurs phrases pour les adapter au sujet du débat.

a. Relever les éléments correspondant aux objectifs linguistiques

Toujours en fonction de tes objectifs, demande à tes apprenant·es de d’identifier les opinions et de dresser la liste des arguments pour ou contre trouvés dans les documents.

b. Réutiliser les éléments linguistiques correspondant à vos objectifs linguistiques

Selon tes objectifs linguistiques, tu vas ensuite attirer l’attention de tes apprenant·es sur les moyens linguistiques utilisés par les intervenant·es pour atteindre ces objectifs dans tes documents sources. Demande-leur d’en dresser la liste et de refaire des phrases personnelles avec ces moyens linguistiques.

Par exemple, si ton objectif est que tes apprenant·es soient en mesure de présenter leur opinion, tu vas leur demander comment les personnes s’exprimant dans le document source présentent leurs opinions, avec quelles formules.

Si tu souhaites leur demander d’argumenter pour défendre leur point de vue, alors tu vas leur demander d’identifier la manière dont sont amenés les différents arguments.

Préparer le débat

Une fois ces étapes préparatoires achevées, tu vas pouvoir préparer le débat proprement dit.

a. Présenter sa position ou dérouler ses arguments

Pour cela, tu vas demander à tes apprenant·es de se préparer, soit en réfléchissant à leur position et la manière de la présenter, soit en cherchant des arguments.

b. Débattre

En ensuite c’est parti, tu peux enfin lancer ton débat ! Mais sous quelle forme vas-tu l’organiser ? Eh bien, pour ce faire, tu peux choisir d’utiliser les 6 chapeaux de la réflexion, dont je t’explique le principe ici, ou utiliser les exercices d’éloquence dont je te parle là.

En tout cas, tes apprenant·es sont maintenant armé·es tant au niveau du contenu, avec des faits et des chiffres nourrissant leur argumentation, qu’au niveau linguistique. Explique-leur bien qu’il s’agit de réutiliser les expressions vues précédemment, afin que l’exercice porte bien ses fruits.

Bon débat !

 

2 réponses à « Améliorer l’expression orale avec l’objectif débat : comment le préparer ? »

  1. Salut !
    Personnellement j’aime aussi imposer un avis aux deux camps car souvent ils sont tous (ou presque) d’accord.
    Par exemple sur le nucléaire : je désigne un groupe pour et un groupe contre. Chaque groupe doit préparer ses arguments et contre-arguments.
    Sinon, surtout ici en Colombie qui n’a pas de nucléaire, le débat est vite clos.
    De plus, cela n’engage pas leur opinion personnelle sur le sujet. Ils sont paradoxalement plus libres, de s’énerver par exemple.
    Enfin, ils apprennent à se mettre dans la peau de l’autre pour comprendre sa position.
    A bientôt,
    Yohan

    1. Bonjour Yohan ! Oui, en effet, j’impose aussi parfois un avis. Cela permet effectivement aux apprenants de prendre les deux points de vue, avec pour objectif la dissertation en expression écrite ;-). Mais le plus souvent, j’organise un contexte avec des rôles. Pour le nucléaire, tu trouveras un exemple dans cet article : https://culture-fle.de/jeux-de-role/. Je m’inspire aussi des exercices proposés en préparation aux concours d’éloquence : https://culture-fle.de/concours-deloquence/. Enfin, j’utilise les 6 chapeaux de la réflexion : https://culture-fle.de/les-6-chapeaux-de-la-reflexion-en-classe-de-fle/. Voilà ! Il y a de quoi faire, je pense ! Bon débat !

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.