Partager l'article
  •  
  •  
  •  
  •  

Motiver vos apprenants à en faire davantage (42/100)

 

Motiver vos apprenants

 

Comment motiver vos apprenants à s’investir davantage ? Nous avons déjà vu que leur donner l’opportunité de se fixer des objectifs concrets pouvait changer les choses (si vous ne l’avez pas encore lu, allez voir mon billet sur le sujet ici). Mais comment les pousser à faire leurs devoirs, à arriver à l’heure, etc. ?

Je viens de voir une vidéo du TEDx de Cambridge dans laquelle Tali Sharot présente des méthodes efficaces (plus efficaces que les avertissements qui restent le plus souvent tout simplement ignorés) pour pousser les gens en général (et peut-être vos élèves en particulier) à changer de comportement.

En effet, les avertissements tentent de nous faire agir en nous faisant peur. Or, la peur nous glace et nous empêche de bouger, ou elle nous fait fuir. Il est rare qu’elle nous pousse à combattre. Nous sommes même susceptibles de créer des stratégies de défenses efficaces, qui nous empêcheront encore plus de changer. Si nous voulons changer le comportement de quelqu’un, il va donc falloir trouver une autre méthode. Mais laquelle ?

 

La méthode pour changer proposée par Tali Sharot

a. Une récompense immédiate

D’abord, il est important de souligner les aspects positifs, les progrès de la personne. Vous le savez déjà si vous avez lu Motiver ses participants avec Dale Carnegie. Les recherches de Tali Sharot le confirment. Une récompense immédiate pour un comportement positif est importante, bien plus importante que les bénéfices à long terme. Nous savons en théorie que ceux-ci existent (et se feront sentir plus tard), mais le futur est loin pour nous…

b. Un encouragement social

Nous sommes sensibles à ce que les autres pensent de nous et à l’endroit où nous nous trouvons par rapport à la moyenne. Des informations de ce type peuvent nous pousser à agir. Par exemple, le fisc anglais a augmenté le taux de réaction à une lettre de rappel pour le paiement des impôts avec une simple phrase : 9 Anglais sur 10 ont payé leurs impôts en temps et en heure. Nous sommes sensibles à la pression du groupe, et les adolescents encore plus que les adultes.

c. Le contrôle des progrès

Il faut faire sentir à vos participants que le progrès est entre leurs mains. Ils doivent savoir qu’ils sont responsables.

 

Motiver à changer : l’exemple concret de la facture d’électricité

Cela vous paraît-il théorique ? Tali Sharot montre à la fin de sa conférence une facture d’énergie qui utilise ces principes. Cette facture montre la consommation moyenne d’énergie, la sienne et celle du voisin le plus performant. Comme madame Sharot est un peu un dessous de la moyenne, elle a droit à un smiley (récompense immédiate). Pourtant, elle sait que deux smileys sont possibles (opportunité de faire des progrès). Enfin, un graphique lui montre sa consommation sur l’année, afin de mieux la contrôler.

 

Pour la classe

 

Pour la classe - motiver ses élèves

 

Ces techniques sont utilisées par les méthodes gamification (« ludification » en français ?) développées pour la classe. En quoi ces méthodes consistent-elles ? Voici quelques exemples que vous pouvez utiliser.

Améliorer la discipline

Si vous avez des problèmes avec des élèves qui arrivent en retard, vous pourriez par exemple afficher dans un tableau le nombre de personnes à l’heure sur le nombre de total pour chaque jour. Même chose avec l’absentéisme : notez le nombre de personnes présentes.

Améliorer le travail chez soi

Si vous trouvez que vos élèves ne font pas assez leurs devoirs, alors reportez dans le tableau le nombre d’apprenants ayant fait leurs devoirs sur le nombre total… Éventuellement, vous pourriez aussi choisir de compter les personnes ayant travaillé plus de deux heures chez elles, s’il s’agit d’étudiants censés travailler de manière autonome.

Mettre l’accent sur les contenus maitrisés

Vous pouvez encore mettre en valeur les contenus maitrisés après les tests : nombre de personnes maitrisant le passé composé, la différence entre imparfait et passé composé, les pronoms relatifs simples, etc.

 

Motiver vos apprenants à changer

 

Je vous conseille cependant de vous focaliser sur un (voire deux) aspect(s), mais pas de tout gamifier, cela devient trop lourd et perd son impact. A moins bien sûr que vous optiez pour les contenus maitrisés : là, il est possible de suivre les progrès de la classe vers le niveau supérieur dans le CECR (de A1 vers A2 par exemple).

Si vous comprenez l’anglais, je vous conseille aussi d’aller voir la conférence de Tali Sharot.

Voilà, j’espère que vous allez démarrer l’année scolaire sur les chapeaux de roue ! Et n’oubliez pas de me faire part de vos réussites dans les commentaires !

  • 1
    Partage

Leave a Comment

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.