Ces partages m'aident beaucoup. Merci !
  • 28
    Partages

Interview d’Anne Mocaër – formatrice et éditrice aux EMDL

La photo en classe de FLE

Aujourd’hui, je vous propose une interview d’Anne Mocaër, formatrice et éditrice aux Editions Maison des Langues, sur le thème de l’utilisation de la photographie en classe de Français Langue Étrangère.

Anne Mocaër nous y parle de son parcours, des raisons qui l’ont amenée à s’intéresser à l’utilisation de photos en classe de FLE et aussi de leurs nombreux avantages. Elle nous donne quelques astuces et conseils pour mieux les utiliser et savoir où les trouver. Mais surtout, elle nous présente 10 activités (mais oui, j’ai bien dit dix !) que vous pouvez tout de suite et facilement ré-investir dans votre propre cours. Ses conseils précieux vous permettront d’utiliser (mieux et plus souvent) les photos en cours, en particulier les photos d’art et de presse. Car si une image vaut mille mots, la photo comme support créatif, c’est tout un art

Vous trouverez ci-dessous tous les liens cités par Anne et d’autres pour aller encore plus loin :

Photos d’actualité

https://www.nytimes.com/column/learning-whats-going-on-in-this-picture
https://www.courrierinternational.com/diaporama

Outil en ligne 

https://phraseit.net/

Magazine photo

http://www.polkamagazine.com/#

Projets photos 

http://myroomphotos.com/

https://www.nytimes.com/interactive/2014/10/08/magazine/eaters-all-over.html?_r=2

Sur Instagram

https://www.instagram.com/stevemccurryofficial/

https://www.instagram.com/reuters/
https://www.instagram.com/natgeo/

Photographes

Raymond Depardon

Dorothea Lang

Martin Parr

Henri Cartier-Bresson

Cet article participe à l’évènement inter-blogueurs « Le support visuel dans l’apprentissage d’une langue étrangère », organisé par le blog Le français illustré.

 

10 astuces pour utiliser la photo en classe de langue

 

1. Faire une description d’une photo

C’est parfait si vous voulez travailler sur l’expression « il y a » ou sur les expressions de localisation (à droite, devant, à côté, etc.). Cela peut avantageusement remplacer un plan.

 

2. Cacher une partie de l’image

Demandez alors aux apprenants de faire des suppositions sur la partie cachée. Cela permet de donner son opinion (sans subjonctif : niveau A2)

 

3. Faire parler les personnes sur la photo en insérant des bulles

Vous pouvez découper du papier ou utiliser l’outil « https://phraseit.net » pour insérer une bulle parlante ou une bulle de pensée. Possible à partir de A1.

 

4. Inventer une légende à la photo

Prenez une photo de presse et demandez à vos apprenants de trouver une légende. Puis, comparez avec la vraie légende. Cela permet de travailler l’expression écrite de manière assez rapide pour être faite en classe.

 

5. Montrer une image et poser deux questions : Que se passe-t-il dans cette image ? Qu’est-ce qui vous fait dire ça ?

Il s’agit d’un exercice inspiré du New York Times avec des photos un peu spéciales : https://www.nytimes.com/column/learning-whats-going-on-in-this-picture. Il est possible de traduire l’anglais en français si vos apprenants le comprennent. Ils peuvent ainsi travailler l’expression de l’hypothèse. Vous pouvez aussi leur demander d’apporter eux-mêmes une photo intéressante.

 

6. Travailler sur l’émotion en demandant d’associer une émotion à la photo

Les apprenants doivent nommer une émotion et justifier, expliquer. Permet de parler des émotions sans que les apprenants doivent s’impliquer trop directement. Demandez ensuite aux apprenants de chercher une autre photo qui représente pour eux la même émotion et de l’apporter en classe. Ils doivent alors la décrire aux autres, et leur expliquer pourquoi elle appelle cette émotion-là chez eux (Éventuellement, laissez les autres d’abord trouver de quelle émotion il s’agit).

 

7. Faire faire des recherches sur une photo

Donnez un peu d’informations sur le photographe ou sur l’événement, puis demandez à vos apprenants d’en rechercher davantage sur l’événement (historique ou d’actualité) ou le photographe. Demandez-leur de chercher des photos d’événements historiques de leur pays.

 

8. Demander aux apprenants de trouver dix mots en rapport avec la photo

Cela permet de réviser le vocabulaire !

 

9. Tableau vivant ou « dans la peau du photographe »

Un groupe d’apprenants en dirige un autre pour reproduire une photo. Cela permet d’utiliser l’impératif. Ensuite, la photo est prise, et les apprenants peuvent comparer le résultat avec l’original.

 

10. Projet photo « à la manière de »

Demandez aux apprenants de reprendre le travail d’un photographe. Hannah Whitaker prend en photo les petits déjeuners. Cela permet de travailler l’interculturel. Puis, ils doivent prendre une photo de leur propre petit-déjeuner !

 

Bonus : montrer une photo d’un photographe

Demandez-leur de chercher une autre photo du même photographe qui leur a le plus plu ou qui les a touché et de la décrire en classe en expliquant leur choix.

 

 

 

 

 

 

 

 

  • 63
    Partages

Leave a Comment

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.