Partager l'article
  •  
  •  
  •  
  •  

Jouez avec les Papous ! (94/100)

 

Utiliser les jeux des papous en classe de FLE

 

Pour travailler sur la structure des phrases, jouez avec vos apprenants à des jeux inspirés de l’émission de France Culture « Les papous dans la tête » ! Il s’agit d’une émission humoristique proposant des exercices littéraires. Simplifiés, ils peuvent être très amusant pour vos apprenants !

 

Dans un des jeux des « Papous dans la tête », les auteurs choisissent une citation et remplacent trois mots par leur définition. Après que 3 à 4 papous s’y sont attelés, la phrase obtenue est proposée à un cinquième qui doit retrouver la citation originale.

 

Version simplifiée pour le cours de français

Préparez un catalogue de citations assez simples pour vos apprenants et contenant au moins 4 substantifs. Il vous en faudra une pour deux participants.

Chaque groupe de deux participants reçoit une citation originale. Le groupe doit choisir deux substantifs et les remplacer par leur définition. Pour aider les suivants, ils soulignent les définitions ajoutées. Les citations ainsi modifiées (et pas l’original !!) sont passées au groupe suivant qui procède de même. Le troisième groupe doit retrouver la citation originale en retrouvant à quoi correspondent les 4 définitions soulignées.

 

Exemple de citation possible

« Soudain, le chant d’un oiseau, le soleil sur le feuillage ou les bourgeons d’un taillis me rappellent que la vie, depuis qu’elle parût sur la Terre, livre un combat qu’elle n’a jamais perdu. » (Charles de Gaulle)

Variante

Au lieu de remplacer par des définitions, demandez aux groupes de remplacer deux parties de la phrase par des synonymes ou des expressions équivalentes du point de vue syntaxique. Vous pouvez utiliser une feuille avec toutes les versions successives au fur et à mesure qu’elles passent de groupe en groupe. La phrase finale doit rester correcte. Après 5 versions successives, vous pouvez faire lire aux groupes la première version et la version finale de la phrase qu’ils ont sous les yeux.

 

Exemple de phrase utilisable pour cet exercice

« Mes quatre grands-parents sont morts avant que je ne m’intéresse de près à leur existence. Les enfants prennent leur éternité pour une généralité, mais les parents de leurs parents disparaissent sans leur laisser le temps de poser toutes les questions. Au moment où, devenus parents à leur tour, les enfants veulent enfin savoir d’où ils viennent, les tombes ne répondent plus. »

Un roman français de Frédéric Beigbeder

Dans cet exercice, vous pouvez récupérer les feuilles, créer un document avec toutes les phrases et en rediscuter ensemble à la séance suivante s’il y a des erreurs à corriger.

 

Postez des exemples dans les commentaires !

 

 

 

  • 1
    Partage

Leave a Comment

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.