Partager l'article
  •  
  •  
  •  
  •  

Parler de l’accent en classe de langue (68/100)

 

 

Pour parler de la diversité du français en classe de langue et en particulier des accents, voici un petit film qui pourra vous inspirer : Avec ou sans accent.

 

 

Vous pourrez non seulement en utiliser des extraits en cours mais aussi le regarder vous-même bien sûr ! A travers différents témoignages, ce film permet de bien comprendre à quel point l’accent est lié à l’identité. Cela vous aidera peut-être à comprendre les difficultés rencontrées par vos apprenants qui ont peut-être du mal à le laisser au vestiaire… A propos, je parle également des liens entre identité et accent dans mon billet : Mon accent c’est moi.

 

Par exemple, vous pouvez leur passer l’extrait entre 18:45 et 20:00. Vérifiez la compréhension avec eux et demandez-leur s’ils sont d’accord avec la formatrice : l’accent est-il une erreur de prononciation ? S’agit-il de se corriger ? Vous pourrez certainement faire appel à l’expérience personnelle de vos apprenants. Quelles variations de prononciation régionales existent dans leur pays ? Peut-être y a-t-il également des variations sociales…

 

Si vous voulez parler des différences entre hommes et femmes au niveau de l’accent, allez voir à l’emplacement 29:00-30:10.

 

Si vous souhaitez aborder le thème des discriminations linguistiques, ce court extrait pourra servir d’introduction : 24:50-25:20.

 

L’accent des journalistes est abordé à partir de la minute 33:00. Ensuite vient l’accent des politiques à 38:30.

 

Une autre vidéo vous permettra aussi d’aborder le thème des accents africains : un sketch du Jamel Comedy Club, éclats de rires garantis 😉 ! :

 

 

Et maintenant, dites-moi tout ! S’agit-il d’un sujet que vous abordez souvent en cours ? Avez-vous d’autres ressources sur le sujet ? Faites-en part dans les commentaires !

 

 

  • 1
    Partage

Leave a Comment

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.