Ces partages m'aident beaucoup. Merci !
  • 1
    Partage

Allez voir vos collègues ! (48/100)

 

échangez avec vos collègues

 

Si vous le pouvez, je vous incite vivement à aller assister aux cours de vos collègues pour voir comment ceux-ci les organisent. Échangez ensuite à deux : demandez des explications sur telle ou telle manière de faire, faites part de vos remarques (de façon amicale bien sûr) et de votre ressenti. Surtout, invitez-les aussi à venir dans votre cours. Demandez-leur leur avisLeurs remarques pourront s’avérer très utiles et également vous permettre de vous améliorer.

 

Je sais que les opportunités dépendent des institutions et de l’atmosphère de votre lieu de travail, mais si c’est possible, je vous encourage vivement à le faire ! Vous pouvez aussi organiser des échanges avec vos collègues d’autres langues latines, comme l’italien ou l’espagnol, qui ressemblent beaucoup au français. Peut-être ceux-ci ont-ils aussi des trucs et astuces pour expliquer les subtilités du subjonctif ou la différence entre imparfait et passé composé, ou encore quels verbes se conjuguent avec être au passé composé pour les Italiens… (Sinon, allez voir ma petite vidéo sur le sujet par ici ;-)…)

 

Je pense que nous gagnons tous à échanger, et c’est pourquoi je vous invite également régulièrement à commenter : vos remarques pourraient aussi me permettre d’améliorer et d’affiner encore telle ou telle activité !

  • 79
    Partages

3 Thoughts to “Allez voir vos collègues ! (48/100)”

  1. Michel Tastet

    Aller voir les collègues ?! Parlons-en !!
    Inscrit au cours de FLE de l’Alliance Française en liaison avec le CNED, et ayant la chance d’habiter à Paris, je suis allé il y a quelques semaines me présenter aux bureaux de l’Alliance Française boulevard Raspail pour demander s’il était possible d’assister à des cours de FLE, voire de donner bénévolement des séances de lecture à des apprenants étrangers.
    L’accueil q été à peine poli et la réponse négative à mes deux questions….
    D’accord, je ne suis pas encore officiellement prof de FLE, mais j’aurais pu espèrer il me semble un peu plus de compréhension sinon de courtoisie.

    1. Cher Michel,

      Dans cet article, je parle bien de collègues. Il faut savoir qu’il n’est pas toujours facile d’accepter que quelqu’un observe votre cours. Personne n’est parfait, nous sommes tous conscients d’avoir des faiblesses et il n’est pas facile de les exposer. Dans ce genre de situation, on peut rapidement se sentir jugé. C’est pourquoi une relation de confiance est primordiale dans ce type d’échange.

      Or, visiblement, vous avez essayé d’observer des cours de personnes que vous ne connaissez absolument pas. Quelles raisons auraient-elles de se mettre dans une situation pas toujours très agréable pour un parfait inconnu ? Mettez-vous un peu à la place…

      A mon avis, une approche plus fructueuse pourrait être de demander à faire un stage dans la structure qui vous intéresse, d’apprendre à connaître les personnes qui y travaillent pour savoir vers qui vous pouvez vous tourner avec une telle demande.

      Et puis n’oubliez pas que faire preuve d’empathie vous aidera plus tard à mieux enseigner, même si vous avez vous-même eu l’impression d’avoir été mal reçu…

      Il ne me reste plus qu’à vous souhaiter bonne chance dans vos études et votre future carrière !

      1. Tastet

        Oui, vous avez raison ! Être observé par un inconnu peut en effet être troublant, même si ce dernier a les meilleures intentions du monde et soif d’apprendre, non de juger (juger quoi, d’ailleurs, quand on est débutant ?!).
        Sitôt que j’aurai un peu progressé dans la formation, je me tournerai comme vous le suggérez vers la demande de stage .
        Merci encore pour votre utile et sympathique commentaire.
        Cordialement,
        Michel Tastet

Leave a Comment

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.