Vocabulaire : les nombres et une thématique en bonus


lexique /
Ces partages m'aident beaucoup. Merci !

Tu as vu les nombres en cours, mais tes apprenant·es sont encore incapables de les lire… C’est normal ! Maîtriser les nombres français fait partie des points de vocabulaire les plus difficile. Il faut s’y reprendre à plusieurs fois avant de les connaître sans hésiter.

Pour la petite parenthèse, ce n’est pas un problème uniquement français : cela m’a également coûté beaucoup d’efforts et de pratique de maîtriser les nombres allemands. En fait, je ne sais pas si tu le sais, mais en allemand, on dit les nombres en commençant par le deuxième chiffre. On dit par exemple « huit soixante » pour soixante-huit. Cela demande donc une certaine gymnastique.

Pourtant, lorsque j’ai vu la tête d’un apprenant américain adulte parlant très bien allemand pendant mon petit exposé sur les nombres français, j’ai dû me rendre à l’évidence : pour lui, les nombres français étaient encore plus tordus que les nombres allemands ! Eh oui, tout le monde ne comprend pas la poétique du quatre-vingt-douze comme nous la comprenons…

Bref, pour que nos apprenant·es parviennent à maîtriser ces étrangetés (de leur point de vue, on est d’accord !!), il faut leur donner l’occasion de pratiquer régulièrement. Et là, j’ai justement ce qu’il te faut ! C’est promis, ils vont t’en réclamer !

Le jeu du marché

Dans ce jeu, il va s’agir de s’échanger des articles sur la thématique de ton choix (vêtements, boissons, plats, meubles, etc.) en retenant leurs prix. Tu peux donc aller crescendo en difficulté en donnant des prix de plus en plus complexes à tes articles.

Ainsi, tes apprenant·es révisent les nombres et le vocabulaire d’une thématique en même temps. Et en plus, ils en redemandent ! Génial, non ?

Comment s’y prendre pour créer le jeu du marché

Pour commencer, tu vas d’abord créer une liste d’articles à vendre sur le thème de ta leçon (les boissons dans un bar, les vêtements, etc.) et attribuer un prix à chaque article.

Choisis donc tes prix en fonction des nombres déjà connus. Par exemple, si tu n’as vu que les nombres de 0 à 20 (mais oui, même avec uniquement ces nombres, il est parfaitement possible de jouer !), tu peux prendre des boissons et leur donner des prix fictifs tout ronds correspondant à ces nombres. Il te faut autant d’articles que d’apprenant·es. Prévoie donc assez d’articles pour tou·tes tes apprenant·es. Si certain·es sont absent·es, il y aura tout simplement quelques articles laissés de côté. Cela ne pose pas de problème.

Les personnes qui ont lu cet article ont lu également :  Vocabulaire : passer du passif à l'actif

Écris cette liste sur un support que tu pourras montrer en classe, soit un fichier Word/Powerpoint si tudisposes d’un vidéoprojecteur ou d’un tableau blanc interactif, soit un transparent si tu as un rétroprojecteur. Tous les articles de ta liste doivent être visibles d’un seul coup d’œil, et tu dois ensuite pouvoir cacher la liste à volonté (c’est-à-dire la cacher puis la montrer à nouveau)

Ensuite, tu vas confectionner de petits papiers portant le nom des articles, à distribuer aux apprenant·es. Et voilà, c’est tout pour le matériel !

Jouer en classe

Distribue les papiers avec le nom des articles à tes apprenant·es. Puis montre brièvement la liste des prix sur le support que tu as préparé (un transparent, un fichier Word/Powerpoint…). Chacun·e doit retenir le prix de « son » article. Attention, pas question de le noter sur le papier ! Ce serait de la triche…

Une fois que c’est fait, le marché est en place : les participant·es se lèvent et échangent leurs produits via un dialogue du type (exemple pour les boissons) :

  • Qu’est-ce que tu as ?
  • Un tango*. Et toi, qu’est-ce que tu as ?
  • Une tomate**.
  • C’est combien un tango ?
  • C’est 3€. Et une tomate, c’est combien ?
  • C’est 4€.

*tango : mélange de bière et de sirop de grenadine

**tomate : mélange de pastis et de sirop de grenadine

A la suite de ce dialogue, ils doivent échanger leurs papiers et retenir le prix correspondant au papier qu’ils tiennent désormais entre les mains (nouveau pour eux). Ils continuent à échanger ainsi leurs produits pendant quelques minutes. Ensuite, c’est terminé : tous se rassoient pour le tour de table final.

Tu vas alors mener le même dialogue (mais d’un seul côté, puisque toi, tu n’as pas de boisson) avec chacun·e pour récolter les produits et leurs prix. Prends des notes !

Finalement, on compare les prix donnés en fin d’exercice avec les originaux :

  • Sont-ils les mêmes ? Alors tes apprenant·es maitrisent bien les nombres ! Félicitations !
  • Pas tout à fait ? Alors, il faudra refaire l’exercice.

Quelques remarques au sujet du jeu du marché

Ne te laisse pas déconcerter par des plaintes éventuelles concernant la difficulté du jeu. Cela fonctionne toujours mieux que ce que l’on croit. Et ensuite, les joueur·ses en redemandent ! Après plusieurs séances (sur des unités de lexique différentes, bien entendu), tu verras des progrès manifestes !

Pour augmenter la difficulté avec des joueur·ses expérimenté·es, tu peux complexifier les prix en proposant par exemple 87,96€ (après avoir déjà joué avec des prix plus faciles toutefois).

Et voilà ! J’espère que ce jeu t’a plu et que tu vas bientôt m’en dire des nouvelles. Je les attends avec impatience dans les commentaires !

Une réponse à « Vocabulaire : les nombres et une thématique en bonus »

  1. Pour la leçon des adjectifs numéraux !!!! Mes apprenants ont entre 19 ans et 22 ans ,ils connaissent parfaitement les nombres mais le problème se pose au niveau de ľ orthographe, alors je leurs donnent des chèques postaux (documents authentiques) qui présentent des erreurs quant á l écriture du nombre en lettre !!!! Et ils doivent corriger!!!!

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.