Vocabulaire : la répétition espacée avec l’application Quizlet


lexique /
Ces partages m'aident beaucoup. Merci !

Tes apprenant·es cherchent leurs mots quand ils parlent ? Peut-être qu’ils ne sont pas conscient·es du problème : le vocabulaire leur fait défaut ! Ou peut-être qu’ils le savent, et te réclament des listes de mots à apprendre par cœur. Seulement, une fois la liste établie, tu te demandes combien de fois elle est révisée… Est-elle vraiment apprise par cœur ? Les mots ne reviennent en tout cas pas au moment où on en aurait besoin. Que se passe-t-il ?

Si tes apprenant·es ont des problèmes pour retenir le vocabulaire, alors la solution, c’est peut-être de leur apprendre à utiliser un système de répétitions espacées (ou Spaced Repetition System : SRE en anglais). Mais de quoi s’agit-il ?

Les courbes de l’oubli

As-tu déjà entendu parler d’Hermann Ebbinghaus ? Si ce n’est pas le cas, il est temps de t’intéresser aux découvertes de ce savant allemand, qui datent tout de même déjà des années 1880… Mais qu’a-t-il découvert de si intéressant ?

Il a fait des expériences sur la mémorisation en cherchant à mesurer l’oubli au cours du temps. Cela donne cela :

Pas très encourageant, n’est-ce pas ? Apparemment, nous sommes condamnés à oublier au cours du temps ce que nous nous sommes donné bien du mal à apprendre !

Mais heureusement, il ne s’est pas arrêté là ! Il a également étudié l’effet de répétitions espacées dans le temps sur la mémorisation… Et là, la courbe a une toute autre allure :

Beaucoup mieux, n’est-ce pas ?

Eh oui, nous le savons tous intuitivement : les rappels sont importants. Mais ce n’est pas tout. Quelque chose te frappe-t-il en observant cette courbe ? Mais oui, tu as raison : les rappels n’ont pas lieu à intervalles réguliers ! En fait, ils ont lieu à des moments stratégiques, auxquels les rappels sont plus efficaces !

Le système de Leitner ou la répétition espacée

C’est seulement dans les années 1970 qu’un journaliste scientifique autrichien, Sebastien Leitner, a pensé à systématiser les découvertes d’Ebbinghaus. Dans son livre « So lernt man lernen » (C’est ainsi qu’on apprend à apprendre), il propose ce qu’on appelle aujourd’hui le système de Leitner. Cela fonctionne avec des fiches classiques, portant d’un côté une question et de l’autre la réponse.

En ce qui concerne le vocabulaire, la question, cela peut-être la traduction du mot en langue maternelle, à partir de laquelle il faut retrouver le mot dans la langue cible. Cela peut aussi être une image, ou même une définition. On peut aussi imaginer des questions demandant de retrouver un synonyme ou un antonyme, voire des questions de type « chasser l’intrus » dans une liste de mots…

Bref, une fois ces fiches réalisées, il faut également une boîte avec plusieurs compartiments. Le premier jour, les fiches vont dans le premier compartiment. On doit toutes les passer en revue, c’est-à-dire essayer de trouver la réponse à chaque question. Si on y parvient, les fiches vont dans le deuxième compartiment. Dans le cas contraire, elles restent dans le premier.

On doit revoir les fiches du premier compartiment tous les jours, celles du deuxième tous les deux jours, celles du troisième toutes les semaines, celles du quatrième tous les mois et celles du cinquièmes tous les trois ou quatre mois.

Si les fiches du deuxième compartiment sont sues, elles vont dans le troisième, sinon, elles retournent dans le premier. Le deuxième compartiment est donc vide à la fin du paquet.

Ainsi, les révisions ont lieu à des intervalles optimisés pour la mémorisation.

Maintenant, qu’est-ce que l’application Quizlet ?

Alors, pourquoi est-ce que je te parle de Quizlet ? Eh bien, Quizlet est une boîte de Leitner virtuelle.

La première étape consiste toujours à se constituer un jeu de fiches à mémoriser. Sur Quizlet, c’est une liste. Pour le vocabulaire, tu peux utiliser les traductions, des images, des définitions ou des questions comme je te le proposais plus haut. Une fois la liste constituée, il suffit d’apprendre une première fois les cartes grâce au mode « apprendre ».

Ensuite, on va faire chaque jour un tour sur l’application qui a trié pour nous les fiches à réviser pour la journée. Magique, non ? Et comme il s’agit d’une application gratuite facile à installer sur son téléphone portable, on peut réviser pendant les trajets en transports en commun, pendant les temps d’attente, etc. Très pratique !

Bien sûr, Quizlet n’est pas la seule application à proposer un tel système. Il y a aussi Anki ou Memrise. Attention ! Duolingo n’utilise pas le système de répétitions espacées !

Que permet Quizlet ?

Personnellement, j’aime beaucoup Quizlet, car en tant qu’enseignante, elle me permet de gérer des classes, auxquelles je peux ajouter des listes à étudier (que je contrôle moi-même). Je peux choisir de laisser mes apprenant·es les modifier, ou pas. Dans tous les cas, ils peuvent ajouter leurs propres listes sur l’application. En plus, Quizlet propose de nombreux outils qui m’ont séduite. Par exemple :

Écouter

Il est possible d’écouter les mots, et donc de s’entraîner à les reconnaître à l’oral et à les prononcer : un avantage non négligeable dans l’apprentissage d’une langue comme le français, dont la prononciation semble si complexe aux apprenant·es. Il existe une voix préenregistrée qui fonctionne très bien, mais si tu le souhaites, tu peux même t‘enregistrer toi-même pour tes apprenant·es. Cela permet de bien mémoriser l’orthographe et la prononciation en parallèle. Et puis, comme tu le sais, utiliser plusieurs sens permet également de mieux mémoriser.

Les personnes qui ont lu cet article ont lu également :  Bouger pour mieux mémoriser (64/100)

Visualiser

Il est également possible d’ajouter des images pour mieux retenir les mots. La visualisation est très développée chez l’être humain, et visualiser nous permet à tou·tes de mieux mémoriser (autrement dit, nous sommes tou·tes visuel·les). Cependant, attention dans ce cas à prendre des images libres de droits, comme je l’indique dans mon article Prof de FLE débutant : 7 erreurs à éviter. Mais Quizlet a déjà pensé au problème et a sa propre banque d’images qu’on peut facilement utiliser. Il y a même le choix et il est judicieux de choisir l’image la plus parlante pour soi.

Apprendre

Il existe plusieurs modes sur Quizlet. L’apprentissage des mots peut donc se faire de différentes manières. On peut tout simplement apprendre ses fiches, mais aussi utiliser des quiz (d’où le nom de l’application) et des jeux individuels. C’est varié et divertissant. Quoi de mieux pour inciter les élèves à apprendre le vocabulaire ?

Jouer

Enfin, il est possible de jouer ensemble en classe sur quizlet.live grâce à un code de participation. Les apprenant·es se connectent, et selon le mode que tu choisis, ils sont répartis en groupes ou doivent jouer individuellement les un·es contre les autres. Les quiz proposés leur demandent de retrouver la réponse à la question parmi plusieurs propositions. Utiliser ce jeu ensemble en classe permet de les motiver à s’inscire et à utiliser l’application. Il existe également un mode évaluation, que tu peux utiliser pour faire le point de temps en temps.

Bref, tout est fait pour faciliter la vie de l’enseignant·e et motiver les apprenant·es.

Entrer les listes de mots dans Quizlet

Cette application est donc très simple d’usage, à la fois pour les enseignant·es et pour les apprenant·es. Cela va même plus loin, car tu peux aussi facilement importer tes listes depuis des documents Word ou Excel dans l’application.

Cela dit, tu peux aussi les entrer directement dans l’application, qui te proposera des exemples en fonction de la langue choisie et des images, comme je te l’ai indiqué plus haut dans l’article.

Utiliser Quizlet en classe pour apprendre le vocabulaire

Bon, c’est super tout cela, mais encore faut-il faire les listes !

Personnellement, j’aime bien élaborer les listes avec mes apprenant·es en fin de séance. Je leur laisse quelques minutes pour réaliser une carte mentale récapitulant le vocabulaire appris pendant la séance, puis je demande à chacun d’eux de me donner trois mots de cette carte.

La liste des mots ainsi récupérés est ajoutée dans une nouvelle liste sur le groupe de classe dans l’application, et les participant·es doivent commencer l’apprentissage pour la fois suivante (tout en continuant de réviser les listes précédentes, bien sûr !). Je ne fais pas systématiquement de jeu en groupe sur quizlet.live, mais je l’utilise occasionnellement.

Un point faible : le recours à la traduction ?

Afin de pouvoir utiliser l’option jeu, j’ai personnellement opté pour la traduction lors de la création des listes. Je peux me le permettre car l’allemand est maitrisé par la plupart des mes apprenant·es.

En plus, pour les petits niveaux en particulier, la traduction me paraît en effet souhaitable, dans la mesure où les études neurodidactiques montrent que ce n’est qu’à partir du niveau B1 qu’on est réellement capable d’établir des connections internes dans la langue étrangère apprise (information reçue de Marion Grein lors d’un séminaire). Auparavant, les connections doivent s’établir avec la langue maternelle, le cours 100% en langue étrangère n’est donc pas toujours la meilleure option, même s’il a l’avantage non négligeable de plonger l’apprenant dans un nouveau monde et de le « forcer » à apprendre d’emblée beaucoup de vocabulaire.

Je le pratique aussi, simplement je ne bannis pas la traduction. D’autre part, même s’il est possible de mettre une définition ou une phrase exemple à la place de la traduction sur l’application (si c’est votre choix, c’est tout à fait faisable), cela rend certains jeux plus complexes pour des raisons techniques de place et de vitesse d’écriture. Cela dit, bien paramétré, avec une question longue (la définition) et une réponse courte (le mot à apprendre), c’est tout à fait gérable.

Ce qu’il faut finalement retenir, c’est que l’application Quizlet est très souple et permet de créer des fiches de vocabulaire à votre convenance, toujours à portée de main sur le smartphone, incluant la prononciation. Un outil très pratique en classe de FLE.

Essaye-le et fais-moi part de tes résultats dans les commentaires !

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.