Partager l'article
  •  
  •  
  •  
  •  

Activer ses connaissances : améliorer la compréhension orale (22/100)

 

Activer ses connaissances pour améliorer la compréhension orale

 

Vos apprenants trouvent les exercices de compréhension orale difficiles ? Pour eux, c’est un peu « se jeter à l’eau », on saute et on voit si ça passe (ou ça casse) ? Bref, plutôt la photo de droite que celle de gauche ? Et vous vous demandez quels conseils leur donner pour les aider à surmonter leurs difficultés… Alors cet article est pour vous ! Nous allons voir comment passer du plongeon à l’escalade ;-).

 

Introduire le sujet

En général, les exercices de compréhension orale ont un contexte :

  • une photo
  • un titre
  • etc.

Vous pouvez les utiliser pour demander à vos apprenants de faire des hypothèses sur ce qu’ils vont entendre. Ainsi, ils ne seront pas pris au dépourvu.

Si vous utilisez du matériel non didactisé, utilisez :

  • une photo en rapport avec le sujet,
  • un extrait de vidéo (dans lequel il s’agit de regarder plus que d’entendre),
  • un bruit d’ambiance correspondant au contexte de votre audio,
  • ou même quelques slogans publicitaires en rapport avec lui…

 

Activer le vocabulaire déjà connu

Au choix, demandez à vos participants de :

  • réaliser une carte mentale sur le sujet (allez voir mon article sur les cartes mentales et l’apprentissage du vocabulaire),
  • faire un remue-méninge,
  • décrire une photo,
  • discuter entre eux de ce qu’évoque un son
  • répondre en groupe à quelques questions préparées sur le sujet

 

Activer la culture générale

On n’y pense pas souvent, mais beaucoup de choses sont déjà connues des apprenants. Ceux-ci peuvent en effet faire appel à leur culture générale pour mieux comprendre. Par exemple, des connaissances en géographie peuvent être utiles : si on parle de Martinique et de Guadeloupe, il est utile de savoir qu’elles se trouvent dans les Caraïbes, et qu’il s’agit de départements français… Des connaissances en histoires peuvent également servir. Elles peuvent aider à mieux comprendre certaines parties d’un discours ou d’un dialogue. Et non, ce n’est pas parce qu’on est en cours de français qu’il faut oublier tout le reste !

 

se servir du contexte

Dans un document audio, toutes sortes de choses peuvent donner des indices :

  • on entend parfois des bruits de fond qui indiquent l’endroit où les personnes se trouvent,
  • l’intonation peut aussi donner des informations sur les sentiments de la personne,
  • la rapidité du débit aussi.

Pour une vidéo, il s’agit de regarder :

  • le décor bien sûr,
  • mais aussi les gestes,
  • et les mimiques des personnages.

 

J’espère que ces quelques conseils permettront donc à vos apprenants d’aborder de manière plus sereine les exercices de compréhension orale. Pensez donc à :

  • leur faire deviner le sujet
  • les pousser à réactiver leurs connaissances (vocabulaire et culture générale)
  • utiliser le contexte.

 

Si ces conseils vous ont plu, n’hésitez pas à le signaler dans les commentaires ! Merci d’avance !

  • 3
    Partages

Leave a Comment

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.