Développer l’esprit d’équipe


1er cours /
Ces partages m'aident beaucoup. Merci !

Je ne sais pas ce que tu en penses, mais personnellement, je cherche à transmettre à mon groupe d’apprenant·es l’idée que nous sommes une équipe avec un objectif commun. Ce n’est pas toujours facile, dans la mesure où ils et elles sont d’emblée très centré·es sur le (ou la) professeur·e… Et cela se comprend ! Après tout, c’est la personne qui va servir de référence, et c’est peut-être aussi celle qui met les notes !

Même si cela peut flatter l’ego 😛, je préfère chercher à décentrer la classe. Pour y parvenir, j’encourage dès le premier cours les apprenant·es à faire connaissance entre eux. J’ai déjà vécu trop de cours où ils et elles ne connaissaient toujours pas leurs prénoms respectifs après plus de 5 heures de cours passées ensemble 😒 ! Alors je mets le paquet, et même, je teste leurs connaissances des prénoms ! Mais oui, tu m’as bien lue : les prénoms doivent être appris, au même titre que le vocabulaire 🙄.

Si tu veux soutenir le blog et le podcast, alors tu peux le faire sur Ko-fi : Culture fle sur Ko-fi. En devenant membre, tu auras accès aux coulisses du podcast et surtout, aux fiches des activités à télécharger au format pdf…

Cours débutant

S’il s’agit d’un cours de débutant·es, tu leur enseignes sûrement très rapidement à saluer, à se présenter et à demander “comment ça va ?”. Une fois que c’est fait, je demande aux apprenant·es de se lever et se parler les un·es aux autres, afin d’instaurer des bases solides de coopération. 

Cela leur permet également de s’entraîner à prononcer ces phrases de présentation qui doivent devenir automatiques. Cela leur donne l’occasion de se répéter de nombreuses fois, mais en donnant un sens à la répétition. Après tout, il s’agit vraiment de se présenter ! 

Ils et elles doivent parler tout de suite, pour mettre en pratique ce qui vient d’être appris. En effet, il vaut mieux ne pas attendre avant de passer à la pratique orale. On se jette dans le bain, et le pire est passé ! Personne ne mord !

A la suite de l’exercice, je les teste ! Je leur pose des questions : « C’est qui ? », pour vérifier qu’ils et elles ont bien retenu les prénoms (eh non, l’exercice n’était pas “juste” pour pratiquer ;-), mais bien avec un objectif réel, pile poil dans la perspective actionnelle prônée par le CECR).

Je peux éventuellement le présenter sous forme de jeu, en récompensant la personne qui a retenu le plus de prénoms par dix secondes d’applaudissements (bien mérités !). Ainsi, cela renforce encore l’esprit d’équipe : le groupe célèbre la personne qui s’est le plus inversti·e dans la découverte des autres.

Les personnes qui ont lu cet article ont lu également :  Se présenter : une méthode alternative (90/100)

Il faut qu’à la fin de la première séance, les participant·es connaissent non seulement ces quelques petites phrases de présentation en français sans la moindre hésitation, mais aussi le nom des autres participants. Cela rend la classe plus personnelle, et créer du lien avec les autres participant·es encourage aussi à revenir en cours plus régulièrement.

Cours avancé

Si le cours est plus avancé, en générale, je commence par réviser les questions :

  • quelles questions poser pour apprendre à connaître quelqu’un ;
  • comment les poser (revoir les trois formes de la question : par intonation, par inversion ou avec “est-ce que”, car elles ne sont jamais vraiment acquises… tu peux aller voir ma petite vidéo récapitulative sur le sujet ici : poser des questions en français).

Ensuite, tu peux organiser une séance de speed-dating, avec 3 minutes pour chaque paire (tu peux varier la durée selon le niveau et le nombre des participant·es). Un coup de sifflet signale la fin des trois minutes : on change de partenaire ! Un membre de chaque paire se lève et tourne dans le sens des aiguilles d’une montre.

Tu peux également organiser cette activité sous forme de jeu, en ajoutant une consigne subsidiaire du type : trouve le maximum de personnes avec lesquelles tu as au moins trois points communs. A la fin du jeu, demande aux participant·es de nommer ces personnes (pour apprendre les prénoms : eh oui, c’est mon obsession 😉 !) et leurs points communs. Et surtout, pense à récompenser le/la gagnant·e ! Tu peux demander à trois personnes de lui faire un compliment. Ici aussi, on renforce l’esprit d’équipe et la confiance en soi !

Et là aussi, nous sommes bien dans la perspective actionnelle : l’objectif bien réel est d’apprendre à se connaître.

Bref, il est très important pour l’ambiance de classe que les participant·es apprennent à se connaître les un·es les autres le plus tôt possible. Organise donc des jeux qui le leur permette !

Que penses-tu de ces conseils ? As-tu d’autres idées ? Partage-les avec nous dans les commentaires !

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.