Partager l'article
  •  
  •  
  •  
  •  

Faire un cours que les apprenants retiennent (67/100)

 

Des idées qui collent pour les profs

 

Vous vous demandez comment faire en sorte que vos élèves retiennent mieux leurs leçons ou comment maintenir leur attention en éveil pendant le cours ? Le livre « Ces idées qui collent » de Chip et Dan Heath propose quelques pistes.

 

Les auteurs ont étudié les principales caractéristiques communes à toutes les idées qui « collent », celles que nous retenons bien. Ils en dénombrent 6 .

 

1. La simplicité

Pour atteindre la simplicité, il faut se demander quelle est l’idée principale de votre message. En préparant votre heure de cours, demandez-vous quelle est l’idée que vos apprenants doivent absolument avoir intégrée en sortant. Vous saurez ainsi mieux faire passer votre message.

2. L’inattendu

Nous retenons mieux ce qui nous surprend. Cet aspect est certainement plus facile à intégrer pour les matières scientifiques : il suffit de poser une question (un problème), de demander aux élèves de faire des hypothèses, puis de suivre une démarche scientifique pour arriver à la solution. Les apprenants ont l’impression de mener l’enquête. Mais vous pouvez également poser des questions sur des phénomènes grammaticaux, par exemple : comment choisit-on entre les pronoms relatifs qui et que ? Vous mènerez l’enquête avec votre classe à partir d’exemples.

3. L’aspect concret

Nous retenons mieux les exemples concrets que les lois abstraites. Pour un cours de langue, il est important de savoir concrètement dans quels cas utiliser tel ou tel point de grammaire, et de s’y entraîner en contexte.

4. La crédibilité

Si les apprenants peuvent faire le test eux-mêmes, ils y croiront plus facilement. Pour les langues, si les documents que vous utilisez sont authentiques, votre cours y gagnera en crédibilité. Les apprenants verront qu’ils sont capables de se débrouiller en situation réelle (ou réaliste).

5. L’émotion

Les émotions nous aident également à mieux retenir les messages. Mener une enquête pour répondre à une question éveille la curiosité. Un contexte dans lequel les apprenants doivent aider un personnage incarné (avec nom, âge, domaine d’étude, photo…) les motive davantage.

6. L’histoire

Les histoires nous embarquent. Nous nous les rappelons plus facilement que les lois et les principes théoriques. C’est pourquoi créer un contexte dans lequel on suit un personnage à travers une histoire contenant plusieurs étapes aide les apprenants à mieux retenir les contenus en les reliant aux événements de l’histoire.

 

Si vous lisez l’anglais, je vous recommande de jeter un coup d’œil au résumé du livre orienté vers l’enseignement concocté par les auteurs eux-mêmes : https://heathbrothers.com/download/mts-teaching-that-sticks.pdf

 

Si vous souhaitez vous procurer le livre « Ces idées qui collent », allez par là :

 

 

  • 1
    Partage

Leave a Comment

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.